J’ai un enfant handicapé, sa scolarisation coûte très cher

Mon plus jeune fils est atteint d'un handicap moteur. Il suit sa scolarité dans un établissement de rééducation fonctionnelle situé à 100 kms de mon domicile. L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé ne prend pas en charge les frais de transport et de ce fait, le budget de la famille est déséquilibré. Comment faire face à cette situation ?

Votre enfant handicapé a besoin d’être scolarisé dans un établissement spécialisé, et vous avez du mal à faire face aux coûts que cela implique.

Dans un premier temps, rapprochez-vous du chef de l’établissement scolaire. Il pourra adresser une demande d’aide auprès du Conseil Départemental. De cette façon, votre enfant bénéficierait de la prise en charge des transports en commun, ou d’un transport adapté.
Une indemnisation kilométrique peut aussi vous être versée si vous utilisez votre véhicule.

Vous pouvez aussi demander conseil auprès de votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
Afin d’aider les familles à financer les surcoûts liés au handicap, ils proposent, sous certaines conditions, un complément à l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé, ou une Prestation de compensation du handicap (PCH).

Par ailleurs, vous pouvez également solliciter votre caisse de retraite complémentaire et votre institution de prévoyance afin de les interroger sur une possibilité d’aide financière.

 

Vous devez faire face à des dépenses liées à un handicap ou à une situation de dépendance.
Cette situation crée un déséquilibre de votre budget, et quelle qu’elle soit, elle est particulière et mérite une réponse personnalisée. Vous pouvez contacter un conseiller qui saura vous aider et vous accompagner dans vos démarches.