J’ai été contraint d’ouvrir un dossier de surendettement

Vos difficultés financières s’accumulent et l’huissier menace de vous expulser. Vous cherchez une solution pour sortir de cette situation.

Mon épouse est sans emploi. Nous avons trois enfants à charge. Locataire, j’ai un retard de loyer de plus de  2000 euros et j’ai reçu des factures d’électricité particulièrement élevées, que je n’ai pas les moyens de payer. Le FSL (Fonds Social Logement) ne peut pas intervenir car nos ressources dépassent le barème. L’huissier nous a donné un délai d’un mois avant expulsion.

Avez-vous songé à négocier un étalement de vos dettes avec votre bailleur ? Bien souvent il est possible de trouver un terrain d’entente à l’amiable.

En parallèle, vous pouvez prendre contact avec les services d’action sociale de votre caisse de retraite qui pourra voir avec vous si une demande d’aide sociale est possible. Mais dans un premier temps, il est nécessaire de rencontrer une assistante sociale en mairie pour qu’elle puisse rédiger un rapport social que vous devrez joindre à votre demande.

Sachez que cette démarche peut être longue. Ce n’est pas une solution d’urgence… Mais, au cas où votre bailleur refuse l’échéancier, vous pourrez saisir le juge d’instance pour obtenir un délai, notamment en lui montrant que vous avez engagé des démarches.

En cas d’impasse, vous devrez envisager de déposer un dossier de demande de surendettement auprès de la banque de France.

 

Si vous aussi vous rencontrez des difficultés financières, prenez contact avec un de nos conseillers pour faire le point sur votre situation. Il vous aidera à trouver des solutions pour gérer votre budget et faire des économies, mettre en place des échéanciers, ne pas aggraver votre situation financière, initier des démarches permettant d’apurer vos dettes.