J’ai du mal à régler les dépenses liées à mon logement…

« J’ai récemment trouvé un travail d’aide à domicile. J’ai dû déménager pour me rapprocher de mon travail et m’éviter 2 heures de trajet quotidien. Entre les frais de déménagement, la mise en service des lignes d’électricité et d’internet, et les charges de copropriété qui sont plus importantes que prévu, les fins de mois sont difficiles et j’ai du mal à régler toutes les dépenses liées à mon logement. Puis-je bénéficier d’aides ? » Patricia 46 ans

Patricia s’inquiète car les frais liés à son logement la mettent en difficulté financière chaque mois. Elle cherche de l’aide pour faire face à ces dépenses et retrouver une stabilité financière.

Que vos difficultés soient passagères ou plus durables, vous avez raison de réagir immédiatement afin de ne pas laisser la situation s’envenimer. Plus tôt vous agissez, plus tôt vos problèmes seront solutionnés.

Commencez par chercher des solutions à l’amiable.

Par exemple, si vous rencontrez des difficultés à payer votre loyer ou votre crédit, la première chose à faire est de contacter sans plus attendre votre bailleur ou votre banque. Vous pouvez ainsi tenter de trouver une solution telle qu’un délai de paiement ou un étalement des remboursements…

 

En parallèle, vous pouvez solliciter les aides sociales.

Vous pouvez contacter dans un premier temps la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Sous conditions de ressources, que vous soyez locataire ou propriétaire, la CAF peut vous attribuer certaines aides pour diminuer le montant de votre loyer : l’Aide Personnalisée au Logement (APL), l’Allocation de Logement Social (ALS) ou encore l’Allocation de Logement Familial (ALF).

La CAF peut également octroyer des aides ponctuelles pour vous apporter un soutien.

 

Vous pouvez aussi vous adresser au Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL).

Géré par les CAF et les Conseils Départementaux, ce fonds peut aider à financer les dépenses liées au maintien dans le logement : telles que les dettes de loyers et de charges, les factures de gaz, d’électricité, d’eau ou encore de téléphone…

Le FSL s’adresse prioritairement aux locataires, mais certains départements ont élargi leur soutien aux propriétaires en difficultés.

Sachez également que les caisses de retraite complémentaire peuvent accorder des aides ponctuelles, sous conditions de ressources et après étude de votre situation.

 

Vous avez aussi la possibilité de vous faire conseiller sur la gestion d’un budget.

En plus des aides financières, pour éviter de retomber dans les difficultés, vous avez la possibilité de vous faire accompagner par des associations spécialisées dans l’aide à la gestion d’un budget.

C’est l’occasion de mettre à plat vos ressources et vos dépenses et d’être conseillé par des spécialistes du sujet.

 

En tant que salarié du secteur privé, vous bénéficiez également des services de l’organisme Action Logement.

Action Logement gère les fonds versés par les entreprises, afin de favoriser le logement des salariés.

A ce titre Action Logement propose différentes aides dont un service d’accompagnement social.

Ce service permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, gratuit et confidentiel, afin d’identifier les difficultés qui mettent en péril le maintien dans le logement, et de rechercher les solutions adaptées.

 

Si votre situation perdure malgré les aides financières et humaines, adressez-vous à un travailleur social du centre d’actions sociales de votre commune.

 

Vous rencontrez des difficultés à payer les charges liées à votre logement ? Vous aimeriez en savoir plus sur les différentes solutions pour vous aider ? Contactez un conseiller afin de lui exposer votre situation et de trouver ensemble les solutions qui répondront à vos besoins.